6e Exposition suisse de sculpture Bienne

Peter F. Althaus

Réflexion polémique sur la perception des œuvres d’art

L’histoire de l’art a une tradition fort respectable qu’on pourrait faire remonter – quels qu’en soient les multiples aspects -  jusqu’à la Renaissance (voire jusqu’aux écrits semi-documentaires de Vasari, ses « Vitae »). A vrai dire, il est surprenant que les approches les plus diverses des œuvres d’art – qu’on peut entre autres analyser comme l’expression de manières de voir divergentes - deviennent évidentes, mais que ce fut l’apanage des vingt dernière années d’en faire un thème de recherches. Les raisons pourraient d’une part résider dans une réflexion théorique sur la communication au sens le plus large, qui trouve sa signification dans le rôle qu’elle joue au sein de la grande complexité et de la répartition des tâches dans notre cadre de vie. D’autre part, elles ont aussi été générées par la nécessité de compenser l’aliénation et le manque de solidarité par des organisations et des institutions.

Dans le domaine de la recherche sur la communication, considérée en particulier sous l’angle de son effet (« pragmatique » en jargon de spécialiste), l’art et l’œuvre d’art sont considérés comme un média parmi d’autres et, à vrai dire, nullement comme le plus important ou le plus haut placé. Ainsi, l’analyse de la perception de l’art coïncide avec sa démystification : l’œuvre d’art n’est plus la création d’un génie unique et mystérieux, à la croissance exubérante, mais l’expression d’un être humain peut-être particulièrement attentif et sensibilisé, qui, d’une manière ou d’une autre, transmet l’image qu’il a de lui-même au sein de l’environnement qu’il perçoit. Vue de l’extérieur, l’œuvre d’art est ainsi le message d’un individu dans lequel se manifestent, au travers du filtre de cette personnalité, les contraintes, dépendances, modèles de pensée et manières de voir etc. au sein de notre société, à un certain endroit et à un certain moment, conditionné par l’histoire. La compréhension de ce message peut se dérouler sur divers plans pour le même objet – suivant les « langages » à disposition du récipiendaire, « langages » déjà connus et utilisés (codes).

L’œuvre d’art – comme évidemment tout autre objet – est perçue dans un certain cadre de référence, lequel dépend, pour une part, de réalités physiologiques et psychologiques et de vécus personnels, pour une autre part de circonstances extérieures (rapport entre sujet et objet sur le plan de l’espace et du temps), sans parler des conventions de perception caractérisant un certain milieu social (conditionné par l’éducation, le statut, la profession, la religion etc.). En d’autres termes : à la première prise de contact, l’objet est « reconnu », c’est-à-dire qu’il est mis en relation avec quelque chose déjà présent dans la mémoire visuelle de l’observateur et qu’on lui attribue un caractère notionnel (il est identifié). La pertinence objective de la reconnaissance ne joue alors pas de rôle ; souvent, des ressemblances ou des associations suffisent à ressentir une identification comme satisfaisante (pensons aussi aux illusions optiques). Le nouvel objet peut alors s’insérer dans l’entendement de l’observateur, il n’est donc plus un élément perturbateur et n’attire plus. Plus l’« identification » de quelque chose est rapide, plus l’envie de poursuivre l’observation diminue (souvent, un « aha, un Picasso ! » semble rendre superflue la poursuite de l’observation ou indiquer impérativement la direction de cette démarche jusqu’au «un bon Picasso pour 1967 ! » exprimé par un connaisseur.

Motivation et attente ont également une influence sur la perception, qui est d’ailleurs toujours sélectionnée, ce qui la rend partielle. Je suis enclin à voir ce que je souhaite voir (p.ex. cinq fois par jour la personne aimée parmi le public de la rue) et je suis enclin à voir ce que je m’attends à voir (p.ex. que l’homme vêtu d’une blouse blanche a un stéthoscope dans sa poche). Nous sommes enclins à retrouver toujours les mêmes stéréotypes – c’est d’ailleurs moins fastidieux. Conformément à la loi du champ de perception, nous sommes enclins à compléter déjà durant le processus de perception des formes évoquées, géométriques et simples (en tant que « formes convenables »). Percevoir pourrait aussi être décrit comme un compromis entre stimulus sensoriels reçus et besoins et attentes. C’est la raison pour laquelle nous avons coutume de nous défendre contre la modification de nos habitudes visuelles, alors que l’avant-garde des artistes nous le demande. La première raison en est que cela nous déconcerte dans la vision exercée que nous avons du monde, dans notre cadre de référence. Mais c’est aussi parce que, si nous ne comprenons pas immédiatement les codes les plus récents, nous craignons d’être exclus du cercle de communication que forment les connaisseurs de l’Art. Personne ne peut se permettre d’être un béotien dans ce milieu très ouvert. Un fait est particulièrement inquiétant dans ce contexte : les retombées des « inclinations » citées plus haut dans le domaine des arts plastiques, donc dans un domaine élémentaire de la perception sensible (c’est ce qu’on dirait). Au moment où un morceau de toile en couleur est suspendu dans un cadre ou figure comme reproduction dans une revue d’art, la notion d’art devient le cadre de référence, trame de la perception. Duchamp nous a montré qu’il suffit de la transplantation spatiale ou langagière d’un objet dans une galerie d’art etc. pour modifier notre manière de voir. Le cadre (la trame) de référence « art » mène certaines personnes vers des attentes précises, fondées sur une connaissance traditionnelle qui ne permet que peu de retouches. Il mène d’autres personnes vers le renoncement résigné à une prise de position personnelle. Pour d’autres encore, un espace libre s’ouvre ; tout y est permis et des opinions critiques peuvent y remettre en question l’image de leur propre ouverture d’esprit. Et ainsi de suite. Les personnes évoluant parmi les « faits et gestes » officiels de l’art sans avoir un « comportement particulier en matière d’observation » sont peu nombreuses. Ainsi, l’art qui, dans la plupart des cas, est susceptible d’avoir un effet modificateur - comme toute forme de communication - est dépouillé d’emblée de la possibilité d’être perçu  comme un « passeur » et de celle de provoquer un véritable changement dans notre milieu social. Et c’est bien dommage.
Peter F. Althaus

 

Traduction allemand – français  © Giselle Kellerhals




  • Ago con Pelliccia, Paolucci Flavio, expo 1975
    Ago con Pelliccia
  • Torso der Aphrodite, Hubacher Hermann, expo 1975
    Torso der Aphrodite
  • Projet Bienne, Huber Hans Rudolf, expo 1975
    Projet Bienne
  • Tubs C, Huber Hans Rudolf, expo 1975
    Tubs C
  • Colonne BTG, Candolfi Serge, expo 1975
    Colonne BTG
  • Cuscino con Agio, Paolucci Flavio, expo 1975
    Cuscino con Agio
  • Säule mit Kreuz, Balmer Lorenz, expo 1975
    Säule mit Kreuz
  • Fragrant piece (men, Ducimetière Gérald, expo 1975
    Fragrant piece (men
  • Durchbrochene Gestaltung, Fahrni Samuel, expo 1975
    Durchbrochene Gestaltung
  • Forme confiante, Ponçet Antoine, expo 1975
    Forme confiante
  • Maternité, Rehmann Erwin, expo 1975
    Maternité
  • Don Quichotte, Richier Germaine, expo 1975
    Don Quichotte
  • Projekt Spielplastik M 1:10, Megert Christian, expo 1975
    Projekt Spielplastik M 1:10
  • Begehbare Raumplastik, Pedretti Gian, expo 1975
    Begehbare Raumplastik
  • Hast noch der Berge ja…., Gerber Hans, expo 1975
    Hast noch der Berge ja….
  • Véronique, Schwarz Heinz, expo 1975
    Véronique
  • Bronze-Beton-Scheibe III, Rehmann Erwin, expo 1975
    Bronze-Beton-Scheibe III
  • bild3, Kathariner Alois, expo 1975
    bild3
  • Knochenkiste, Iseli Rolf, expo 1975
    Knochenkiste
  • bild2, Camesi Gianfredo, expo 1975
    bild2
  • Grosse Stehende, Steiger-Crawford Flora, expo 1975
    Grosse Stehende
  • Figur I, Aeschbacher Hans, expo 1975
    Figur I
  • Rythme, Emile Angéloz, expo 1975
    Rythme
  • Nathan, Tschannen Jürg, expo 1975
    Nathan
  • Torse d’adolescente, Schwarz Heinz, expo 1975
    Torse d’adolescente
  • Die Plattform Noah’s, Gerber Hans, expo 1975
    Die Plattform Noah’s
  • Nostalgie (Kuh), Pedretti Giuliano, expo 1975
    Nostalgie (Kuh)
  • Hardsoftly – S 30, Bucher Carl, expo 1975
    Hardsoftly – S 30
  • Danielle, Schwarz Heinz, expo 1975
    Danielle
  • « Wo sich die Winde zum Spiele finden… », Hanselmann-Erne Adelheid, expo 1975
    « Wo sich die Winde zum Spiele finden… »
  • En Cuentro Volcado, Torres Manuel, expo 1975
    En Cuentro Volcado
  • bild3, Camesi Gianfredo, expo 1975
    bild3
  • Löwenturm, Roth Dieter, expo 1975
    Löwenturm
  • 1975, Brand Heinz, expo 1975
    1975
  • Figur I, Engel Michel, expo 1975
    Figur I
  • Figur V, Wimpheimer Willy, expo 1975
    Figur V
  • Kopfgruppe, Kunz Peter, expo 1975
    Kopfgruppe
  • Katharsis, D'Altri Arnold, expo 1975
    Katharsis
  • Eisenplastik II, Wiggli Oskar, expo 1975
    Eisenplastik II
  • 1975, Brand Heinz, expo 1975
    1975
  • Karyathide, Brütsch Friedrich, expo 1975
    Karyathide
  • bild1, Armleder John Michael, expo 1975
    bild1
  • Drahtplastik, Bodmer Walter, expo 1975
    Drahtplastik
  • Neugierig, Demut Trudi, expo 1975
    Neugierig
  • Objekt III, Villiger Hannah, expo 1975
    Objekt III
  • Einhorn, Müller Erich, expo 1975
    Einhorn
  • Objekt I, Villiger Hannah, expo 1975
    Objekt I
  • Findlingskopf, Kunz Peter, expo 1975
    Findlingskopf
  • bild1, Kathariner Alois, expo 1975
    bild1
  • bild1, Nussbaumer Lorenz, expo 1975
    bild1
  • Animus und Anima, D'Altri Arnold, expo 1975
    Animus und Anima
  • Sculpture I, Brunner Gottfried, expo 1975
    Sculpture I
  • Figure XIIa, Presset Henri, expo 1975
    Figure XIIa
  • E.5.G., Duarte Angel, expo 1975
    E.5.G.
  • Eisenplastik 1, Odermatt Josef Maria, expo 1975
    Eisenplastik 1
  • PH-PH, Berger Ueli, expo 1975
    PH-PH
  • Saul und David, Zschokke Alex, expo 1975
    Saul und David
  • bild1, Vetter Konrad, expo 1975
    bild1
  • Säulenweib, Meister Peter, expo 1975
    Säulenweib
  • Sunrise, Fontana Annemie, expo 1975
    Sunrise
  • Stele (4-teilig), Grunder Mariann, expo 1975
    Stele (4-teilig)
  • Refuge, Müller Robert, expo 1975
    Refuge
  • Toro, Rossi Remo, expo 1975
    Toro
  • bild2, Armleder John Michael, expo 1975
    bild2
  • 1975, Brand Heinz, expo 1975
    1975
  • Kreuzfrau, Eggenschwiler Franz, expo 1975
    Kreuzfrau
  • Metabolicium, Seibt Dieter, expo 1975
    Metabolicium
  • Begehbare Platten, Lüchinger Thomas, expo 1975
    Begehbare Platten
  • 1974, Kretz Walter, expo 1975
    1974
  • Monument der zukünftigen Vergangenheit, Meister Peter, expo 1975
    Monument der zukünftigen Vergangenheit
  • bild2, Kathariner Alois, expo 1975
    bild2
  • Redner, Fischer Franz, expo 1975
    Redner
  • Findling III, Pösinger Franz, expo 1975
    Findling III
  • Chaos I, Tinguely Jean, expo 1975
    Chaos I
  • Fluidrose, Ponçet Antoine, expo 1975
    Fluidrose
  • Piano rhythmique, Linck Walter, expo 1975
    Piano rhythmique
  • Die Verschwörung, Hotz Roland, expo 1975
    Die Verschwörung
  • Selbstbildnis, Keller Gottfried, expo 1975
    Selbstbildnis
  • Spiralen-Frau, Benazzi Raffael, expo 1975
    Spiralen-Frau
  • Athéna, Berthoud Francis, expo 1975
    Athéna
  • Cheops-Pyramide, Signer Roman, expo 1975
    Cheops-Pyramide
  • Eisenplastik I, Wiggli Oskar, expo 1975
    Eisenplastik I
  • Findling I, Pösinger Franz, expo 1975
    Findling I
  • Tinguely, Hofkunst Alfred, expo 1975
    Tinguely
  • bild2, Nussbaumer Lorenz, expo 1975
    bild2
  • Janus-Mütter, D'Altri Arnold, expo 1975
    Janus-Mütter
  • Lichtplastik, Metzler Kurt Laurenz, expo 1975
    Lichtplastik
  • „High-Time“ Kapelle, Siegenthaler Albert, expo 1975
    „High-Time“ Kapelle
  • Klappwürfel, Vetter Konrad, expo 1975
    Klappwürfel
  • Elément, Emile Angéloz, expo 1975
    Elément
  • Glasskulptur 75/6, Mauboulès Jean, expo 1975
    Glasskulptur 75/6
  • Lozziwurm, Pestalozzi Ivan, expo 1975
    Lozziwurm
  • Steinflügel, Sigrist Kurt, expo 1975
    Steinflügel
  • 3 Elemente (Reliefs), Imfeld Karl, expo 1975
    3 Elemente (Reliefs)
  • MAL 3-teilig, Fischli Hans, expo 1975
    MAL 3-teilig
  • La Siciliana, Weiss Max, expo 1975
    La Siciliana
  • Eisenplastik 5, Odermatt Josef Maria, expo 1975
    Eisenplastik 5
  • Gruppe mit zwei Figuren, Aeppli Eva, expo 1975
    Gruppe mit zwei Figuren
  • Der Menschenbaum, Fischer Franz, expo 1975
    Der Menschenbaum
  • Pavillonskulptur II, Bill Max, expo 1975
    Pavillonskulptur II
  • Barke, Egloff Anton, expo 1975
    Barke
  • Fanfare, Müller Robert, expo 1975
    Fanfare
  • Signaltor, Engler Jakob, expo 1975
    Signaltor
  • Drei Figuren, Storrer Peter, expo 1975
    Drei Figuren
  • „Ist das wieder eine fatale Sommernacht…“, Weber Willy, expo 1975
    „Ist das wieder eine fatale Sommernacht…“
  • Holzsäule farbig, Kaufmann Walter, expo 1975
    Holzsäule farbig
  • Grosser Boss, Luginbühl Bernhard, expo 1975
    Grosser Boss
  • Kampf, Flückiger Carlo, expo 1975
    Kampf
  • Eber, Probst Jacob, expo 1975
    Eber
  • 1974, Kretz Walter, expo 1975
    1974
  • Marbre rouge de Vérone, Müller Manuel, expo 1975
    Marbre rouge de Vérone
  • 2-er Gruppe, Grunder Mariann, expo 1975
    2-er Gruppe
  • Begehbares Figurenfeld, Hutter Schang, expo 1975
    Begehbares Figurenfeld
  • Windharfe, Küng René, expo 1975
    Windharfe
  • Findling II, Pösinger Franz, expo 1975
    Findling II
  • Torse, Schwarz Heinz, expo 1975
    Torse
  • bild2, Vetter Konrad, expo 1975
    bild2
  • Werk Nr. 1503, Benazzi Raffael, expo 1975
    Werk Nr. 1503
  • En Cuentro Horizontal, Torres Manuel, expo 1975
    En Cuentro Horizontal
  • Holy Gost, Kohlbrenner Beat, expo 1975
    Holy Gost
  • Gartenobjekt, Roth Dieter, expo 1975
    Gartenobjekt
  • Baumstrunk, Huser Theodor, expo 1975
    Baumstrunk
  • „In Tuchfühlung treten…“, Buchwalder Ernst, expo 1975
    „In Tuchfühlung treten…“
  • Mémorial pour une Indienne d’Amazonie, Gisiger Hansjörg, expo 1975
    Mémorial pour une Indienne d’Amazonie
  • Lieudit II, Grossert Michaël, expo 1975
    Lieudit II
  • Enlacé, Torres Manuel, expo 1975
    Enlacé
  • „Monsieur X“, Berthoud Francis, expo 1975
    „Monsieur X“
  • Figur II, Aeschbacher Hans, expo 1975
    Figur II
  • Colonne BTS, Candolfi Serge, expo 1975
    Colonne BTS
  • Isolquart, Granwehr Florin, expo 1975
    Isolquart
  • Metallplastik, Mattioli Silvio, expo 1975
    Metallplastik
  • bild1, Camesi Gianfredo, expo 1975
    bild1
  • 1974, Kretz Walter, expo 1975
    1974
  • Plastik auf rundem Sockel, Suter Paul, expo 1975
    Plastik auf rundem Sockel
  • Zak, Staub Josef, expo 1975
    Zak
  • Es ist nie zu spät für e Gartezwärg, Kunz Peter, expo 1975
    Es ist nie zu spät für e Gartezwärg
  • „Bitte kommen Sie doch …“, Brand Heinz, expo 1975
    „Bitte kommen Sie doch …“
  • Le Dix, Hächler Peter, expo 1975
    Le Dix
  • Schyterbeige, Eggenschwiler Franz, expo 1975
    Schyterbeige
  • Fläche – Raum – Ecke – Fläche (5 Platten), Stäuble Jürg, expo 1975
    Fläche – Raum – Ecke – Fläche (5 Platten)
  • Vorprojekt künstlerische Gestaltung Kinderspital Bern, Megert Christian, expo 1975
    Vorprojekt künstlerische Gestaltung Kinderspital Bern
  • Croce, Rossi Remo, expo 1975
    Croce
  • Figur IV, Aeschbacher Hans, expo 1975
    Figur IV
  • Rhythmus im Raum, Bill Max, expo 1975
    Rhythmus im Raum
  • Rückhalt (Relief), Schaub Mischa, expo 1975
    Rückhalt (Relief)
  • Wind – Pendelrad, Witschi Werner, expo 1975
    Wind – Pendelrad
  • Die Frau und die Schlange, Wyss Josef, expo 1975
    Die Frau und die Schlange
  • Sculpture, Ischi Pierre, expo 1975
    Sculpture
  • Stilleben – nature morte, Egloff Anton, expo 1975
    Stilleben – nature morte
  • Urbanocoleopter, Moser Wilfried, expo 1975
    Urbanocoleopter
  • Figure Xa, Presset Henri, expo 1975
    Figure Xa
  • Karyatide II, Stocker Ludwig, expo 1975
    Karyatide II
  • Modell zu Figur I (Mst 1:6), Aeschbacher Hans, expo 1975
    Modell zu Figur I (Mst 1:6)
  • Wasserorgel, Werro Roland, expo 1975
    Wasserorgel
  • Hakencat, Travaglini Peter, expo 1975
    Hakencat
  • Buluu, Huser Theodor, expo 1975
    Buluu
  • Sitzende, Steiger-Crawford Flora, expo 1975
    Sitzende
  • Aldebaran, Ramseyer André, expo 1975
    Aldebaran
  • Sculpture II, Brunner Gottfried, expo 1975
    Sculpture II
  • Objet Soleure, Müller Robert, expo 1975
    Objet Soleure
  • Hermes-Brunnen, Oppenheim Meret, expo 1975
    Hermes-Brunnen
  • In sich verhalten, Demut Trudi, expo 1975
    In sich verhalten
  • Etagère, Spoerri Daniel, expo 1975
    Etagère
  • Widder-Frau, Benazzi Raffael, expo 1975
    Widder-Frau
  • Palais, Hefti Bernhard, expo 1975
    Palais
  • Komposition (Gegensätze), Teucher Otto, expo 1975
    Komposition (Gegensätze)
  • Element 100, Luginbühl Bernhard, expo 1975
    Element 100
  • « Dimensionn unique » (Transmutation forme de terre) Unité II, Camesi Gianfredo, expo 1975
    « Dimensionn unique » (Transmutation forme de terre) Unité II
  • Segelflächen-Skulptur Nr. 3, Pfenninger Kaspar, expo 1975
    Segelflächen-Skulptur Nr. 3
  • Grosser Klappwürfel, Vetter Konrad, expo 1975
    Grosser Klappwürfel
  • La Spirale, Oppenheim Meret, expo 1975
    La Spirale
  • Grosses Rad, Küng René, expo 1975
    Grosses Rad
  • Mère et enfant, Gisiger Hansjörg, expo 1975
    Mère et enfant