frdeenprint

ESS Historique / 1975 / Jury + Vieille Ville

Rapport du jury  


Afin que l'Exposition suisse de sculpture puisse être organisée de façon judicieuse et que les visiteurs puissent s'y retrouver, il a été nécessaire de faire un choix parmi les quelque huit cents œuvres proposées.
Après de longues discussions, il fut décidé de ne pas retenir l'idée d'exposer une œuvre par artiste inscrit, car étant irréalisable.
Pour accomplir sa mission, le jury a établi un certain nombre de critères et classé par groupes les œuvres répondant à certaines valeurs et à certains repères communs.

 

Un premier groupe réunit des œuvres de styles différents qui ont pourtant un trait commun que l'on pourrait désigner de «modernité classique».
Dans un deuxième groupe, le jury a classé les œuvres qui mettent nettement l'accent sur des effets visuels; on ne pourra nier qu'elles donnent à certains endroits un cachet particulier proche de l'«attraction».
Dans un deuxième groupe, le jury a classé les œuvres qui mettent nettement l'accent sur des effets visuels; on ne pourra nier qu'elles donnent à certains endroits un cachet particulier proche de l'«attraction».
Quant au troisième groupe, il se compose d'œuvres illustrant les nouvelles tendances. Il s'agit pour la plupart d'œuvres sortant des ateliers de jeunes sculpteurs.
Quant au troisième groupe, il se compose d'œuvres illustrant les nouvelles tendances. Il s'agit pour la plupart d'œuvres sortant des ateliers de jeunes sculpteurs.
Nous avons accordé davantage d'importance à l'originalité de la démarche artistique plutôt qu'à sa maturité.
Un quatrième groupe rassemble les créations que la terminologie artistique dénomme «objets». Enfin, la cinquième catégorie regroupe différents projets, dont ceux présentés à l'enseigne de l'«Art dans l'espace public».
Un quatrième groupe rassemble les créations que la terminologie artistique dénomme «objets». Enfin, la cinquième catégorie regroupe différents projets, dont ceux présentés à l'enseigne de l'«Art dans l'espace public».


Vieille ville


C'est à dessein que nous trouvons ici une vue de la Vieille ville. Dès les origines de l'exposition, il fut dit que ses places et ses édifices ne serviraient pas seulement de cadre mais que son architecture séculaire serait l'illustration d'un espace vital conçu de manière différenciée et artistique.

En vous promenant, arrêtez-vous un instant et considérez l'enchaînement des façades, chacune ayant son propre visage, mais n'en formant pas moins un ensemble empreint d'harmonie et d'équilibre. Or, la place, dont les maisons sont toutes orientées en fonction de ce forum, qu'en avons-nous fait? Des parkings, où toute flânerie perd une bonne part de son agrément...