frdeenprint

ESS Historique / 1966 / Marcel Joray

Sculpture 1966


Pour la quatrième fois en douze ans Bienne fait le bilan de la sculpture en Suisse.

Le jury a sélectionné 174 sculptures sur un total de plus de 500, proposées par 140 artistes. Il s'est efforcé de rassembler les œuvres les plus représentatives des courants divers auxquels se rattachent nos artistes. Le visiteur retrouvera avec plaisir les noms familiers des précédentes manifestations; il aura aussi la révélation de talents encore inconnus qui impriment à notre exposition un visage renouvelé.

Mais ce visage nouveau, elle le doit également au cadre inédit. Après les vastes rivages du lac de 1962, qui furent exceptionnellement favorables à beaucoup d'œuvres monumentales, mais où se trouvaient perdues les pièces de faibles dimensions ou qui n'étaient pas conçues pour les espaces libres, voici la sculpture liée à une architecture. Ainsi donc est retrouvé l'espace limité, l'intimité propice à beaucoup d'œuvres, sans pour autant que la sculpture monumentale ne s'en trouve gênée. Voici la sculpture dans un cadre construit par l'homme et digne d'elle (car le Palais des Congrès, que l'architecte Max Schlup a voulu prise de possession de l'espace, est devenu du même coup remarquable œuvre d'art par les vertus de son créateur), la sculpture liée à l'architecture, ou intégrée à elle, ou en dialogue avec elle.

Un hommage devait être rendu ici à deux grands sculpteurs suisses récemment décédés: Alberto Giacometti et Zoltan Kemeny, le premier né en Suisse et dont la carrière se déroula à Paris, le second d'origine hongroise mais devenu Suisse et établi à Zurich où il créa toute son œuvre. Tous deux ont conquis le monde et furent consacrés par le Grand Prix de la Biennale de Venise, le premier en 1962, le second en 1964. Leurs œuvres figurent dans les grands musées de tous les continents et par elles ils demeurent nos meilleurs ambassadeurs. Nous montrons un bel ensemble de Kemeny et quelques œuvres de Giacometti seulement, puisqu'une exposition personnelle lui est consacré simultanément à la Kunsthalle de Bâle.

Si l'exposition est réservée aux artistes suisses, nous avons tenu à nous associer deux prestigieux artistes étrangers en raison des éminents services qu'ils ont rendus à l'art de notre pays: Jean Arp, domicilié à Locarno et à Meudon, dont la générosité nous vaut le privilège d'honorer plusieurs artistes de prix importants; Francesco Somaini, grâce à qui notre exposition de 1958 fut transférée à Côme; Arp, l'une des gloires de la sculpture du 20e siècle; Somaini, l'un des plus authentiques créateurs de la jeune génération.
Marcel Joray